Interventions

Pose de cathéter


POSE PICC LINE

Le picc line est un cathéter veineux central qui mesure environ 50 cm et qui est posé au dessus du pli du coude dans une veine périphérique (Veine basilique, céphalique ou axillaire). Son autre extrémité est située au niveau de la jonction de la veine cave supérieure et de l’oreillette droite.

Le picc line est en général utilisé lors d’un traitement prolongé, lors de perfusions de produits veino-toxiques (chimiothérapie, antibiothérapie, nutritions parentérales, transfusions) ou en cas de capital veineux précaire.

Il est posé pour des traitements allant de quelques jours à quelques mois. Il n’y a pas de limite mais si la durée est supérieure à trois mois on préférera mettre une chambre implantable.

La pose du picc line s’effectue la plupart du temps en salle de radiologie, en salle de réveil ou encore au bloc opératoire, sous anesthésie locale ou générale. Cela nécessite un contrôle radioscopique avec un guidage par échographie. C’est une voie d’abord qui est également utilisée pour la réalisation de prélèvements sanguins.

Le picc line présente de nombreux avantages mais aussi quelques risques et inconvénients.

LES AVANTAGES

  • confort du patient
  • facilite les retours à domicile
  • plus de pose de cathéter périphérique tous les trois jours
  • risque infectieux moindre par rapport à un cathéter central ou une chambre implantable
  • retrait facile par simple traction
  • Traitements de longues durées
  • Pose simple et sans complications

LES INCONVÉNIENTS

  • Réfection du pansement compliquée = Risque de retrait
  • Risques d’occlusion = Le Picc line est à changer s’il est bouché. Il est important de bien rincer la ou les voies (tubulures) avant et après chaque utilisation
  • Risque infectieux (changer la valve bidirectionnelle et le pansement au minimum toute les semaines)

POSE DE CIP

C’est un système constitué d’un cathéter relié à un petit boitier creux (chambre d’injection), implanté sous la peau. Le cathéter, flexible et fin, pénètre dans une veine périphérique (céphalique,jugulaire,sous clavière) et descend jusque dans la veine cave supérieure. Sa pose s’effectue en salle de bloc opératoire, sous anesthésie locale ou générale. Elle nécessite un contrôle radioscopique avec plus ou moins un guidage échographie.

La CIP permet d’avoir un abord veineux permanent par simple ponction de la chambre à travers la peau. L’aiguille peut être laissée en place sous un pansement, le temps nécessaire.

La CIP est utilisé dans des cas très divers :

  • transfusions répétées
  • injection de médicaments (chimiothérapies, antalgiques, antibiotiques...)
  • rarement prélèvements sanguins.

LES AVANTAGES :

  • confort du patient
  • facilite les retours à domicile
  • dispositif permanent (durée de vie : plusieurs années)
  • pose simple

LES INCONVENIENTS :

  • Risque d’infection plus important
  • Retrait au bloc opératoire sous anesthésie locale.