Pathologies

AOMI


DIAGNOSTIC

Elle correspond à une obstruction partielle (sténose) ou totale (thrombose) des artères des membres inférieurs. Ces lésions en diminuant le flux sanguin entrainent une diminution de l’arrivée de l’oxygène avec des conséquences variables pour le malade :

  • apparition d’une claudication : le patient décrit une crampe à la marche, elle peut-être située au niveau de la fesse, de la cuisse ou du mollet. Le périmètre de marche est une estimation pouvant être parcourue sans symptôme.
  • et/ou apparition de douleur en position allongée : le patient se lève une ou plusieurs fois la nuit. Certains peuvent être amenés à dormir au fauteuil.
  • apparition d’ulcère douloureux dit ulcère artériel
  • apparition d’une gangrène des orteils

Un examen clinique complet avec la recherche des pouls permet d'avoir une idée de la localisation de la lésion. On complète l'examen par une échographie-doppler et un angioscanner. L'artériographie est l'examen de référence qui permet de traiter dans le même temps certaines lésions.

AOMI

TRAITEMENTS

Une chirurgie réglée avant la survenue de complications (comme l’ischémie aiguë) permet de diminuer le risque d’amputation. Il existe différentes techniques chirurgicales :

  • Traitement endovasculaire (technique non invasive) : on utilise des ballons et des stents pour rouvrir la lumière de l’artère.
  • Chirurgicale : avec l’endartériectomie ou le pontage (le but étant de court-circuiter le segment d’artère pathologique soit par une veine soit par une prothèse). En cas de gangrène avancée une amputation peut-être réalisée.